Dance, Club, Dream

En savoir plus sur Dance, Club, Dream

Pour ce qui est de la dance, du Club et de la Dream music, les rythmes sont tout à fait différents de ce quel musique électro pouvait proposer jusqu’alors.

La Dance

La dance music est née dans les clubs et discothèques ; c’est une musique créée par des DJ dans le cadre d’effectuer un mix. Elle s’inspire très largement du disco des années 70 mais prend aussi source auprès de tentatives expérimentales comme l’electro-pop.

Avec la dance music, on se concentre principalement sur le son des synthétiseurs et des boites à rythmes. Rapidement sont apparus des mouvements comme l’Eurodance et l’Italodance.

La music Club et la dance se confondent assez souvent car elles ont les mêmes finalités et les mêmes sources.

Les principaux artistes de cette époque-ci sont 2Unlimited « No limit », Ace of Base « All that she wants », Aqua et leur fameux « Barbie Girl », Corona et « Rhythym of th enight », Eiffel65 et « Blue (Da ba dee) », Gala et « Freed from desire », Haddaway et « What is love ».

La Dream

La dream music est une variété de la trance music et de la house music, elle apparaît au milieu des années 90.

On reconnait la dream music car elle utilise au premier plan une mélodie jouée par un synthétiseur en conservant un son de piano, le tout étant couvert par des nappes planantes voire de rythmes issus de la techno.

Les artistes propres à la dream music sont Robert Miles, Mephisto, Gigi d’Agostino, Nylon Moon ou Boris. Le but de cette était d’apporter un moment de calme sur les pistes de danse en fin de soirée, pour revenir lentement à la réalité, d’où son nom de « dream ».

Une mode éphémère, entre 1995 et 1997 qui a permis à la dance music de perdurer encore quelques années.

Produits 1-10 sur 26

Page
par page
Par ordre décroissant
  1. 70s Disco Beat

    Ce morceau groovy et disco dans le style des années 70 repose sur un arrangement de cordes rétro et un rythme de guitare funky. Il nous ramène à l'époque du bon vieux vinyl. 

  2. A Think of Beauty 2

    Une intro à la basse assez funky et aux sonorités électroniques annonce ensuite un style plus rock avec un joli mélange de guitare sèche et de guitare électrique.

  3. A Vision

    Ce morceau évoque parfaitement une ambiance dancefloor très électro. Le genre musical style techno apporte des beats qui pulsent et qui évoquent l’accélération et la rapidité.

  4. After Years

    C'est comme une longue promenade musicale enjouée, sautillante. Il y a des moments de ralenti, presque de nonchalance, mais l'ensemble est enlevé, joyeux, très dansant...

  5. All Things Will Die

    L'écho de voix féminine est nostalgique, mais les xylos sont dansants dans une ambiance disco, ce qui crée un joli contraste propre à évoquer le passé sans tristesse.

  6. Americano

    Ce morceau électro aux accents latinos est très festif et plonge l'auditeur dans une ambiance cosy imaginaire.

  7. Black Strip

    Le rythme effrayant et abstrait déstabilise : il est créé par des percussions électroniques, une basse Moog et des mellotrons vintage.

  8. Burn the City 2

    Le morceau envoie du lourd : gros synthés, grosses basses, grosse voix samplée dans un style heavy avec drops et breaks.

  9. Burn the City 3

    Synthés, grosses basses, voix samplée dans un style heavy : le morceau accroche, envoie et finit en apothéose. Il est dansant, rythmé.

  10. Carpe Diem

    Musique aérienne, flottante, piquée de notes de piano cristallines aux échos féeriques. Légère comme une bulle de champagne !

Produits 1-10 sur 26

Page
par page
Par ordre décroissant